Allocution de la Ministre au lancement du forum international afro tech

Publier le:

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement de la République du Bénin
Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République
Honorables députés à l’Assemblée Nationale
Mesdames et Messieurs les membres du Corps Diplomatique accrédité au Bénin
Monsieur le Directeur de Smart Africa
Mesdames et Messieurs les Chefs de délégations Etrangères,
Mesdames et Messieurs les chefs d’entreprises,
Distingués participants au Forum International Afro Tech
Mesdames et Messieurs, Je prends la parole ce matin, pour vous souhaiter la bienvenue dans notre belle ville de Cotonou, et en ce lieu historique dénommé, ‘‘La place de la réconciliation’’, symbole du retour sur la terre de leurs ancêtres, les descendants d’esclave vendus. Je souhaite particulièrement la bienvenue aux délégations étrangères qui ont fait le déplacement pour prendre part à cette édition 2018 de la semaine du numérique, plus précisément au forum International Afro Tech.
Le Bénin est honoré de vous accueillir ce matin, et d’abriter pendant les deux prochains jours, des débats et des conférences autour d’un sujet à la fois très actuel et d’une importance majeure pour le développement de notre continent : le numérique.
Mesdames, Messieurs,
Le forum Afro Tech 2018 qui a lieu aujourd’hui et demain est placé sous le haut patronage du Président de la République et je voudrais ici le remercier, des moyens mis à la disposition du Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication pour l’organisation de cet évènement.
En effet, la SEMAINE DU NUMÉRIQUE du Bénin, nous donne l’occasion de mettre sous le feu des projecteurs de la scène nationale et internationale, les potentialités du Bénin en matière d’innovation numérique dans tous les secteurs du tissu économique et social nous donne l’occasion de partager nos expériences, nos aspirations et de mutualiser nos efforts dans le secteur, de mener des activités de formation aux compétences numériques (Bénin Digital Tour), de procéder aux lancements de notre Point d’Echange Internet, de créer un cadre d’échange entre le Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication avec les professionnels des médias pour constater l’effectivité de la TNT dans notre pays. Tout ceci afin de positionner le Bénin au cœur du développement actuel et futur dans le domaine des technologies numériques en Afrique et dans le monde.

Mesdames et Messieurs,
Le Gouvernement du Bénin est convaincu que le Bénin et le reste de l’Afrique disposent d’atouts majeurs pour participer à la révolution numérique mondiale en cours. Fort de cette conviction, le Président de la République a donc mis un accent particulier sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) comme un puissant catalyseur de dynamisme économique et de modernisation, et il ambitionne de positionner le Bénin comme la plateforme numérique de l’Afrique de l’Ouest à l’horizon 2021.
C’est pour dire qu’au Bénin, l’économie numérique est considérée comme un levier principal du développement socioéconomique ; et c’est pour cela que ce secteur fait partie des trois secteurs prioritaires au Bénin pour la relance économique. Ainsi, l’engagement politique fort du Bénin autour du développement de ce secteur représente une source importante de motivation des acteurs pour la mise en œuvre des projets phares que je me fais le devoir de vous rappeler :
• Le déploiement de l’internet haut et très haut débit sur l’ensemble du territoire ;
• La transition vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT) ; • La généralisation de l’usage du e-commerce ;
• La mise en œuvre de l’administration intelligente (Smart Gouv) ;
• La généralisation de l’usage du numérique par l’éducation et la formation ;
• La promotion et le développement de contenus numériques. Mesdames et Messieurs,
Le Bénin comme plusieurs autres pays Africains, travaille à laisser son empreinte numérique dans l’histoire du continent. Et au-delà du développement des infrastructures numériques que sont les réseaux hertziens ou de fibre optique, nous misons énormément sur les usages numériques, parce qu’après tout, c’est ce qui compte pour les populations. C’est à ce titre qu’aujourd’hui, notre pays le Bénin dispose d’une stratégie de cyber-santé, une première dans la sous-région qui a retenu l’attention au plan international. Par ailleurs, dans son souci de contribuer à l’amélioration de la productivité agricole par le numérique, un projet de e-agriculture est dans sa phase de préparation avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale. Dans le secteur de l’éducation, nous disposons d’un projet d’interconnexion des centres universitaires qui est actuellement dans sa phase d’attribution du marché aux prestataires sélectionnés. Pour soutenir toutes ces initiatives, un arsenal juridique a été mis en place. Le code du numérique promulgué le 20 avril 2018 par le Président de la République, prend en compte tous les axes du secteur, y compris la question de la cybersécurité et de la fourniture des services numériques. Comme vous le constatez, le Bénin est ouvert à accueillir de nouveaux capitaux dans le secteur du numérique et j’invite les opérateurs économiques à y investir, sans crainte.
Mesdames, Messieurs
En cette ère de l'économie du savoir, les acteurs doivent se mobiliser pour l'éclosion des talents de notre jeunesse qui a tous les atouts pour tirer profit des nouvelles technologies tels que l'intelligence artificielle, le Big Data, l'internet des objets etc…
En effet, il n’y a aucun doute qu’une révolution est en train de se créer à travers le développement de l'entreprenariat dans le secteur du numérique. Cependant, c'est en mobilisant tous les leviers et acteurs du secteur que nous atteindrions notre objectif de création de 90.000 emplois pour les jeunes, avec des entrepreneurs numériques compétents, inventifs dotés d’un sens développé de l'innovation.
C’est pour cela que le Président de la République a approuvé la requête du Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication de mettre en place un fonds d’appui à l’entreprenariat numérique, soutenu en cela par mes collègues de l’Economie et des finances et des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi. Il sera également procédé à une étude sur la mise en place de deux Tech hubs au Bénin.

Mesdames, Messieurs
Je souhaite à tous les participants à ce forum, de fructueux échanges afin que cela aboutisse à des recommandations pertinentes en vue de faire du secteur du numérique un levier de développement de l’Afrique économique et social. Sur ces mots, je déclare ouvert le forum international Afro Tech 2018. Je vous remercie !