Le Forum international Afro Tech pour mettre en lumière l'écosystème numérique béninois

Publier le: 2018-12-14

La Semaine du numérique au Bénin :

Le Forum international Afro Tech pour mettre en lumière l'écosystème numérique béninois, ses enjeux et ses défis

Dans le cadre de la semaine du numérique qui s'est déroulée du 22 au 28 novembre 2018 à Cotonou, le Forum international Afro Tech 2018 était au cœur des manifestations prévues à cet effet. A la faveur de débats, conférences, d'expositions d'arts numériques et de distinctions des meilleurs innovateurs ; des experts, investisseurs, universitaires entrepreneurs et acteurs clés de la gouvernance ont mis les bouchées doubles afin de réussir le pari, celui de mettre sur orbite les potentialités du Bénin dans le secteur du numérique. Durant deux jours, il a été question de mettre en lumière l'écosystème numérique béninois, ses enjeux et ses défis.

Si à l'issue de ces travaux, les résultats espérés ont été atteints, on peut dire sans se tromper que c'est grâce à la volonté affichée de tout un chacun notamment celle de la ministre de l'Economie numérique et de la communication, Aurelie Adam Soulé Zoumarou qui a toujours été convaincue du fait que la Semaine du numérique est une occasion pour partager les expériences et de mutualiser les efforts dans le secteur. En clair, à en croire la ministre, la semaine du numérique donne l'occasion de mettre sous le feu des projecteurs de la scène nationale et internationale, les potentialités du Bénin en matière d'innovation numérique dans les secteurs du tissu économique et social.

Ce Forum international Afro Tech 2018 a permis aux autorités béninoises d'évoquer les actions menées pour la promotion du numérique au Bénin. Pêle-mêle, Aurelie Adam Soulé Zoumarou s'est chargée d'énumérer quelques-unes de ces actions. On peut citer entre autres : le lancement du point d'échanges sur Internet, la création d'un cadre d'échanges entre son ministère, la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) et les professionnels des médias dans le cadre du projet de la Télévision Numérique Terrestre (TNT), les activités de la troisième édition de la Start-up Week qui a lieu à Natitingou, l'inauguration de la classe numérique du Lycée Militaire de jeunes filles Général Mathieu Kérékou. Dans la même perspective, l'autorité a mis un point sur les actions phares de son département ministériel. Il y a précisément le déploiement de l'internet haut débit sur l'ensemble du territoire, la généralisation de l'usage du numérique par l'éducation, la formation ainsi que la promotion et le développement de contenus numériques. A toutes ces actions s'ajoute la promulgation du code du numérique par le Chef de l'Etat le 20 avril 2018. Nul ne doute que ces actions visent à mettre le Bénin au centre du développement des technologies numériques.

Durant ces assises, les participant ont eu également droit à de nombreuses communications dont : la révolution numérique en marche en Afrique; Afrique, terre d'opportunités de l'économie numérique; les enjeux du numérique pour l'Afrique; le développement du numérique qui est devenu une priorité au Bénin et les opportunités et défis que nous pouvons relever.

Faut-il le noter, ce rendez-vous a fait des heureux parmi les participants qui ont pris parts aux différentes compétitions organisées. Dans ce cadre, le lauréat du E-Agri Challenge ainsi que le meilleur artiste du Danxomè E-Art ont été primés pour leur génie.

Ce forum a connu son épilogue sur une note de satisfaction des participants qui n'ont pas manqué de saluer l'implication personnelle du Chef de l'Etat Patrice Talon et de la ministre de l'Economie numérique pour avoir tenu le pari de l'organisation de cet évènement. « Nous ne pouvons plus envisager le développement de notre pays sans concentrer nos politiques et nos moyens sur le Numérique », va conclure Aurelie Adam Soulé Zoumarou tout en mettant un accent particulier sur le fait qu'un fonds d'appui sera mis en place pour stimuler l'entreprenariat numérique.