COMMERCE ELECTRONIQUE : LA CNUCED ACCOMPAGNE LE BENIN VERS LE NUMERIQUE

Publier le: 2019-10-18 17:28:54

E-Commerce : La CNUCED a évalué l’état de préparation du Bénin au commerce électronique.

Un atelier d’évaluation rapide de l’état de préparation du Bénin au commerce électronique s’est tenu à Cotonou du 08 au 11 Octobre 2019. Coorganisés par le Ministère du Numérique et de la Digitalisation, le Ministère de l’Industrie et du Commerce, la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement « CNUCED », cet atelier vise d’une part à fournir à notre pays un éclairage précis sur ses capacités en matière de commerce électronique et d’autre part, à lui permettre de formuler une stratégie en vue de surmonter les obstacles à son développement.

Cette mission s’inscrit pleinement dans la vision du Chef de l’Etat, le Président Patrice TALON « d’utiliser les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) comme catalyseur de dynamique économique et de modernisation du Bénin pour l'accélération de la croissance économique et l'inclusion sociale d'ici à 2021 ».

Selon Madame Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU, Ministre du Numérique et de la Digitalisation qui a procédé au lancement officiel de cet atelier, l’ambition du Gouvernement à travers le Ministère dont elle a la charge, est de rendre l’économie du Bénin forte et sa digitalisation profonde. Dans cette perspective, plusieurs actes sont déjà palpables notamment la promulgation du code du numérique et la ratification sur la reconnaissance des contrats électroniques.  

Consciente de l’importance du numérique dans les échanges commerciaux, la Ministre du Numérique et de la Digitalisation estime que l’appui du programme de la CNUCED est capital pour établir un diagnostic de l’écosystème du commerce électronique, identifier les enjeux et opportunités liés au numérique pour le Bénin et définir des recommandations et une matrice d’actions prioritaires tout en prenant en compte notre environnement technologique, le cadre politique et institutionnel ainsi que leurs applications. Ainsi, il serait plus aisé « d’identifier les points à améliorer, de travailler notre plaidoyer auprès des parties prenantes et de mettre en œuvre les recommandations visant à faire du commerce électronique un outil de développement efficace ».

 

 PHENOMENE PLANETAIRE INCONTOURNABLE

La digitalisation est un phénomène planétaire qui s’impose à tous les pays et ceux qui ne vont pas s’y accommoder resteront à quai a martelé Madame Cécile BARAYE El-SHAMI, représentante de la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED). Selon elle, l’accès au numérique devrait permettre aux Pays les Moins Avancés (PMA) d’accéder directement au commerce mondial, de créer de nouveaux emplois et de développer des compétences nouvelles. D’où l’importance d’adopter des cadres généraux, réglementaires et institutionnels qui soient cohérents et adaptés à ces nouveaux enjeux. Le développement des compétences humaines pour exploiter le potentiel offert par le commerce électronique est aussi essentiel. Avec sa croissance démographique importante, le numérique pourrait offrir à l’Afrique un terreau fertile d’emplois… a-t -elle renchérit.

DES FEMMES CHEFS D’ENTREPRISE FORMEES

Représentant Madame Shadiya Alimatou ASSOUMAN, Ministre de l’Industrie et du Commerce, Monsieur Amzat SALAMI, Secrétaire Général dudit ministère a remercié toutes les parties prenantes pour leur sollicitude et a émis le souhait que les Pays les Moins Avancés profitent du soutien des organismes comme la CNUCED pour se hisser au rang des pays émergents dans le domaine du e-commerce. Le Ministère de l’Industrie et du Commerce dans une démarche d’anticipation a déjà fait former plus de 500 femmes chefs d’entreprise sur le e-commerce par le biais du programme du Cadre Intégré Renforcé (CIR) a-t-il faire savoir.

Au terme de ces travaux, le Bénin sera doté d’une stratégie pour le commerce électronique qui facilitera l’intégration des activités des opérateurs économiques béninois dans le commerce électronique, accompagnera la digitalisation des produits « Made in Benin » et poussera les jeunes et les femmes à utiliser au mieux le commerce électronique pour promouvoir le commerce exclusif et durable.