La coopération numérique au cœur de la séance de travail entre Madame Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU et son homologue du Japon, Hirai TAKUYA.

Publier le: 2019-08-30 15:45:57

TICAD 7 : La coopération numérique au cœur des échanges entre la Ministre Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU et Hirai TAKUYA, Ministre japonais en charges des sciences, des technologies et de la digitalisation

 

 

En marge de la 7ème conférence internationale sur le développement de l’Afrique qui s’est tenue du 28 au 30 Août 2019 à Tokyo dans la préfecture de Yokohama, Madame la Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU a eu une séance de travail avec son homologue du Japon, Hirai TAKUYA, Ministre d’état en charges des sciences, des technologies et de la digitalisation.

 

A l’entame des échanges, Madame la Ministre a rappelé l’ambition du chef de l’état béninois, Monsieur Patrice TALON et de son Gouvernement, d’utiliser les TIC comme catalyseur de dynamique économique et de la modernisation du Bénin pour l’accélération de la croissance économique et de l’inclusion sociale d’ici 2021.

 

A cet effet, elle a expliqué la nécessité des réformes opérées par le Gouvernement à travers le Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication pour booster la performance de ce secteur structurant dans le « PAG », Programme d’Actions Gouvernemental initié en 2016.

 

Au cours de cette rencontre, Madame la Ministre a exposé les avancées du Bénin dans le domaine du numérique notamment : le déploiement de plus de 2 000 kilomètres de fibre optique en vue de réduire la fracture numérique sur l’ensemble du territoire national, l’élaboration et l’adoption du Code du Numérique, la mise en place et l’opérationnalisation de la plate-forme e-visa, la mise en place d’une infrastructure à clé publique (PKI), la plateforme nationale d’interopérabilité et du portail national des services en ligne.

 

Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU a également  saisi cette opportunité pour solliciter un partenariat entre le Bénin et le Japon dans les domaines de l’e-commerce, l’entrepreneuriat numérique et la promotion des activités des femmes, le soutien à la mise en place d’une e-éducation, des échanges bilatéraux sur l’économie numérique, le renforcement de la coopération institutionnelle, industrielle et académique sur les technologies prioritaires telles que l’Intelligence Artificielle, le Big Data, l’Internet des objets, la 4/5G et leurs applications (notamment dans les secteurs de la mobilité et des transports, la santé et la robotique), le renforcement des liens entre les acteurs numériques béninois et leurs homologues au Japon.

 

Un appui du Japon a aussi été demandé en vue de la mise en œuvre de la modernisation de l’administration publique par la réalisation rapide et innovante de projets numériques qui pourront servir de référence en Afrique, et dans la région ouest africaine faisant ainsi du Bénin son hub ouest africain pour la coopération dans le secteur de l’économie numérique.