Salon de l’Entrepreneuriat Numérique et de l’Intelligence Artificielle : le MND donne des précisions sur l’organisation de l’événement

Publier le: 2022-07-05 10:43:48

Le Secrétaire Général Adjoint du Ministère du Numérique et de la Digitalisation, M. Gaspard DATONDJI était face à la presse le lundi 04 juillet 2022. Au menu de cette rencontre avec les professionnels des médias, la tenue au Palais des Congrès de Cotonou, les 7,8 et 9 juillet 2022 de la première édition du Salon de l’Entrepreneuriat Numérique et de l'Intelligence Artificielle (SENIA).

Le Bénin maintient la dynamique qui vise la transformation structurelle continue de son économie en s’appuyant sur le numérique. Pour y parvenir, il est prévu dans le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) 2021-2026, quatre (04) réformes et 07 Projets majeurs pour un de mise en œuvre estimé à 346 milliards de Franc CFA.

C’est d’une part disposant de tous ces atouts et en prenant la mesure de l'enjeu qu’il y a à extraire et à exploiter  en toute responsabilité de la valeur des données qui, entre temps, ont explosé au niveau des entreprises nationales,  et d'autre part dans le souci de positionner le Bénin comme un leader sur le continent africain en matière d’entrepreneuriat centré sur les nouvelles technologies telles que : l’Intelligence Artificielle, la data science, la blockchain, la réalité augmentée, que le Ministère du Numérique et de la Digitalisation a pris l’option d’élaborer une stratégie nationale relative aux méga données et au développement de l’intelligence artificielle.

Le Salon de l’Entrepreneuriat Numérique et de l’Intelligence Artificielle  (SENIA) qui se veut être un rendez-vous multisectoriel, d’envergure internationale et dédié à tous les acteurs nationaux et internationaux des Technologies de l’Information et de la Communication, de l’entrepreneuriat numérique, de la donnée, et de l’Intelligence Artificielle (IA), dont le thème de la première édition est : « Entrepreneuriat numérique et enjeux de l’intelligence artificielle pour le développement socioéconomique de l’Afrique ».

Le résultat attendu est d'impulser le développement de l’entrepreneuriat numérique innovant au Bénin.

Les objectifs visés par le SENIA pendant ces trois (03) jours de rencontre entre les acteurs de l’écosystème du numérique est de promouvoir l’entrepreneuriat numérique avec un accent particulier sur les enjeux stratégiques socio-économiques, politiques et éthiques de l’Intelligence Artificielle (IA) en Afrique et au Bénin.

De façon spécifique le SENIA permettra de :

  • Réunir dans un même creuset les principaux acteurs et partenaires de l’écosystème du numérique pour échanger sur les thématiques liées à l’entrepreneuriat numérique et l’Intelligence Artificielle
  • Présenter les innovations, les solutions et les idées prometteuses dans le secteur du numérique
  • Offrir aux participants un cadre d’affaires entre professionnels du secteur du numérique en vue de l’établissement d’accord de partenariats techniques, financiers ou commerciaux
  • Échanger avec les acteurs de l’écosystème sur les grands axes de la stratégie IA au Bénin
  • Mutualiser les compétences et /ou les innovations initiées par les universités, les grands groupes, PME et startups africaines et européennes.
  • Récompenser les meilleures innovations du secteur du numérique et de l’intelligence artificielle.

Le programme concocté pour cette première édition est constitué de panels thématiques, keynote, des rencontres d'Affaires et Réseautage B to G ainsi que des Sessions de pitch et de démonstrations.

Sont attendus, à cet événement qui fait la promotion des startups de l’écosystème du secteur du numérique, les Ministres africains du Réseau Francophone des Ministres en charge de l’Economie Numérique, les représentants des Autorités de régulation, des Organisations Internationales, de la Société Civile, des Partenaires Techniques et Financiers, des personnels de la Banque Finance et Assurance, des représentants d’incubateurs et d’accélérateurs nationaux et internationaux, les grandes entreprises spécialisées dans les services numériques, des startups du numérique dans le domaine de l’agriculture, du commerce, de la santé etc…des centres et écoles de formations spécialisés dans le secteur, des fournisseurs d’accès internet, ainsi que  des opérateurs de téléphonie mobile.