Ecole des Métiers du Numérique : les travaux de construction du plateau technique évoluent à grands pas

Publier le: 2022-01-13 08:45:43

La Ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU et ses collègues Eléonore YAYI LADEKAN, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Kouaro Yves CHABI, Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, ont effectué le mercredi 12 janvier 2022, une visite du site de construction du plateau technique de l’Ecole des Métiers du Numérique à Fidjrossè.

 

Autorisée par le Conseil des Ministres le mercredi 17 novembre 2021, la réalisation des travaux de construction du plateau technique de l’Ecole des Métiers du Numérique a effectivement démarré le 20 décembre 2021 pour une durée de trois (03) mois. Ledit plateau technique est notamment composé d’un espace intérieur regroupant un module de trois ateliers pour les travaux pratiques, d’un appartement témoin, d’un espace extérieur permettant de reproduire l’architecture réseau actuellement déployée au Bénin et les évolutions à l’international, ainsi que d’une salle de stockage d’équipements sensibles.

Selon la Ministre du Numérique et de la Digitalisation, le plateau technique du projet d’Ecole des Métiers du Numérique est un élément important et indispensable pour cette école qui va donner des compétences pratiques aux apprenants. « Nous avons vu toutes les infrastructures prévues, les salles de travaux pratiques et également l’appartement témoin, qui permettra aux apprenants de s’exercer à ce qu’ils pratiqueront lorsqu’ils seront dans les entreprises… Nous avons également donné quelques orientations pour que tout ce qui est prévu, réponde aux ambitions du gouvernement, qui a voulu mettre en place cette école pour la jeunesse béninoise, pour qu’il y ait une adéquation entre la formation et les besoins du marché de l’emploi », a-t-elle déclaré.

Au terme de la visite, les trois (03) Ministres se sont dits satisfaits de l'état d'avancement des travaux qui sont à un taux d'exécution physique de 25%, vingt-quatre (24) jours après leur démarrage.