Loi de finances, gestion 2022 : Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU présente un budget de 24 252 534 000 FCFA pour le Ministère du Numérique et de la Digitalisation

Publier le: 2021-11-19 08:20:20

La Ministre du Numérique et de la Digitalisation, Madame Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU, est passée ce jeudi 18 novembre 2021, devant la commission budgétaire de l’Assemblée Nationale pour présenter le projet de budget du département ministériel dont elle a la charge, au titre de l’exercice 2022. Face aux députés, la Ministre a également fait le point des activités menées au titre de l’année 2021.

Le budget présenté par Madame Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU à la représentation nationale au titre de l’exercice budgétaire 2022, porte sur un total de 24 252 534 000 FCFA, contre 9 696 089 000 FCFA en 2021, soit une hausse de 150 %. « Ce budget sera consacré au développement des projets en cours et à la mise en œuvre de nouveaux projets dans les secteurs du numérique, de la digitalisation et des médias. », a précisé la Ministre.

Dans le secteur du Numérique et de la Digitalisation, cinq programmes budgétaires seront mis en œuvre en 2022 :

  1. Le développement des infrastructures, des usages et des contenus numériques ;
  2. La poursuite de la digitalisation de l’administration publique, des entreprises et de la société ;
  3. Le développement de la sécurité numérique ;
  4. La modernisation du paysage audiovisuel et de la presse ; et
  5. L’amélioration de la performance du secteur.

A travers ces programmes, le Ministère va mettre en œuvre dix projets dont six dans le secteur du numérique et de la digitalisation et quatre, dans le secteur des médias.

Dans le secteur du numérique et de la digitalisation, il est prévu : la poursuite du déploiement de l’internet haut et très haut débit, la transformation numérique des régions rurales, la mise en place de l’administration intelligente SMART GOUV, la transformation numérique des collectivités locales, ainsi que le développement des usages et de la confiance numérique.

Dans le domaine des médias, priorité sera donnée au renforcement de l’accès des citoyens aux médias et à l’information, à l’amélioration de la viabilité financière des médias, à la modernisation des médias de service public et à l’accès des populations à la Télévision Numérique Terrestre (TNT).