Journée Internationale des Jeunes filles dans le secteur des TIC : Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU réaffirme l’engagement du gouvernement pour une autonomisation des femmes

Publier le: 2021-04-23 10:53:35

A l’occasion de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC, célébrée ce jeudi 22 avril 2021, le Ministère du Numérique et de la Digitalisation a organisé un webinaire sur le thème « Former les jeunes femmes aux métiers des TIC pour un avenir brillant : les leviers d'actions ? ».

Le webinaire a été animé par un panel de haut niveau composé d’expertes et de professionnelles du secteur des TIC : Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU, Ministre du Numérique et de la Digitalisation ; Salwa TOKO, Ex-Présidente du Conseil Numérique (France), Fondatrice de Becomtech ; Rachael ORUMOR, Vice-Présidente à African ICTF, Country mentor à Google Developer ; Chérifatou ABDOULAYE, Responsable du Département Recherche et Développement à Sodson CORP ; Adjaratou LAWANI, Fondatrice de Global Ala Consulting, Coach Motivatrice, Spécialisée sur les thématiques du Numérique. Pendant 90 minutes, ces femmes aux parcours prestigieux et inspirants, ont partagé leurs expériences dans le secteur des TIC.

 

A l’ouverture, Madame Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU, Ministre du Numérique et de la Digitalisation, a réaffirmé l’importance qu’accorde le gouvernement à la problématique des jeunes filles dans le secteur des TIC. Elle a, à cet effet, rappelé les investissements faits dans les infrastructures numériques, sources d’opportunités pour les jeunes béninois en général et pour les jeunes femmes en particulier. Par ailleurs, la Ministre a également insisté sur l’approche genre qui caractérise les actions du secteur du numérique. « Nous œuvrons à ce que 50% des jeunes bénéficiaires des formations aux métiers du numérique que nous organisons gratuitement au Learning Lab du Ministère du Numérique et de la Digitalisation, soient des femmes », a-t-elle précisé. Le Bénin Digital Tour, le challenge « Amazones du digital », sont également autant d’initiatives portées par le Ministère, qui accordent une place de choix aux jeunes filles et jeunes femmes dans le secteur du numérique.

 

Au cours de ce riche moment d’échanges, toutes les panélistes se sont accordées sur le fait qu’aujourd’hui, il est plus qu’important que toutes les composantes de la société œuvrent pour un accroissement de l’intérêt des jeunes filles pour le secteur des TIC, gage d’une autonomisation poussée des femmes.